Formation initiale

CAP Esthétique-Cosmétique

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle (C.A.P.)

Public concerné :

Niveau 3ème : CAP en 2 ans.

Niveau 1ère ou titulaire d’un diplôme de niveau V : CAP 1 an.

Adulte en reconversion professionnelle : CAP en 1 an.

Contenu de l’examen :

Sciences et arts appliqués – Français et Histoire Géo.

Techniques esthétiques – Mathématiques, sciences.

Vente de produits et de prestations de services – Education physique et sportive.

Comment le préparer :

Dans un C.F.A : 2 ans d’apprentissage à raison de : 3 semaines en entreprise et 1 semaine dans une école
Dans un lycée d’enseignement professionnel (L.E.P.). Brevet exigé. 2 ans d’école
Dans la plupart des écoles, la durée des études est de : 2 ans avec un niveau 3ème ou Seconde
Dans une école privée : 1 an avec niveau 1ère ou BAC.
Par correspondance : Renseignements à l’ISM – Tél. : 05.46.68.91.48

La liste des L.E.P., écoles privées et cours par correspondance peut vous être fournie sur demande à la FIEPPEC – Tél. 02.40.08.00.82

Où s’inscrire : Dans toutes les Académies, s’inscrire avant fin octobre de l’année scolaire de l’examen.

BP Esthétique-Cosmétique

Le Brevet Professionnel (B.P.)

Diplôme de Niveau IV, de l’Éducation Nationale.

Public concerné :

Tous les titulaires du C.A.P. ou justifiant de 5 ans de pratique professionnelle.

Contenu de l’examen :

Cet examen se prépare en 7 épreuves. L’obtention de la moyenne à une épreuve permet de conserver le bénéfice de cette épreuve.

Techniques esthétiques – Arts appliqués.

Conseil et vente – Mathématiques.

Sciences et Technologie – Français.

Gestion commerciale et comptable.

Comment le préparer :

Certaines Chambres de Métiers en assurent la formation en alternance, par l’apprentissage ou en contrat de professionnalisation sur 2 ans ou en formation pour adultes.

Dans les écoles privées en contrat de professionnalisation.

Où s’inscrire : Dans l’Académie de son lieu de résidence.
Inscription à faire en décembre de l’année de l’examen.

BAC PRO Esthétique Parfumerie

Le Baccalauréat Professionnel (Bac Pro)

Diplôme de niveau IV de la formation professionnelle de l’Education Nationale.

Public concerné :

Tous les jeunes sortants de 3ème ou de seconde.
Passage du CAP en fin de 2ème année de formation (en classe de 1ère professionnelle.

Contenu de l’examen :

Cet examen se prépare en 7 épreuves. L’obtention de la moyenne à une épreuve permet de conserver le bénéfice de cette épreuve.
Épreuve scientifique et technique (étude de situation professionnelle, mathématiques et sciences physiques, travaux pratiques de sciences physiques)

Technologie

Épreuve Pratique prenant en compte la formation en milieu professionnelle (suivi clientèle, soins esthétiques, maquillages)

Langue vivante

Français / Histoire Géographie

Education artistiques Arts Appliqués

Education physique et sportive

Comment le préparer :

Le Bac Pro peut se préparer de la même manière que le BP.
En CFA par l’apprentissage ou en contrat de professionnalisation sur 2 ans ou en formation pour adultes.
En lycée professionnel ou écoles privées en formation initiale avec 16 semaines de stage en entreprise.

Les titulaires d’un baccalauréat pourront préparer le baccalauréat professionnel esthétique cosmétique sous certaines conditions de formation voir auprès des écoles ou des lycées.

Où s’inscrire : Auprès de l’académie de son lieu de résidence.

BM Esthétique Cosmétique

Le Brevet de Maîtrise (BM)

Public concerné :

La certification de niveau III d’esthéticienne-cosméticienne est accessible :

  • aux titulaires d’un niveau IV d’esthétique-cosmétique et satisfaisant à un entretien de positionnement ou BTS d’esthétique-cosmétique et satisfaisant à un entretien de positionnement, OU
  • aux personnes titulaires d’un niveau V d’esthétique-cosmétique faisant état de 5 ans d’expérience professionnelle (hors temps d’apprentissage) dans l’esthétique et satisfaisant à un entretien de positionnement, OU
  • aux personnes ayant un niveau BTS d’esthétique et ayant validé l’unité de pratique de ce dernier et satisfaisant à un entretien de positionnement

Contenu de l’examen :

6 modules d’enseignement général + 6 modules d’enseignement professionnel

Modules Généraux : 6 modules
Module A : Fonction entreprenariat
Module B : Fonction commerciale
Module C : Fonction Gestion économique et financière d’une entreprise artisanale
Module D : Fonction Gestion des ressources humaines
Module E : Fonction Gestion Formation et accompagnement de l’apprenant (maître d’apprentissage)
Module F : Fonction Langues vivantes

Modules Professionnels : 6 modules
Module A : Pratique esthétique
Module B : Législation
Module C : Vente – achat
Module D : Cosmétologie + TP de cosmétologie
Module E : Biologie – Anatomie – Biochimie
Module F : Physique – Chimie

Comment le préparer :
Dans les Chambres de Métiers
Dans les écoles privées soutenues par une chambre de métiers ou dans un CFA.

Où s’inscrire : S’adresser à la chambre de métiers de votre département.

BTS Esthétique-Cosmétique

Le Brevet de Technicien Supérieur (B.T.S.)

Il forme les cadres de l’esthétique.

Public concerné :
Il s’adresse aux jeunes titulaires d’un Bac ou de niveau Bac.

Contenu de l’examen :
Cet examen se prépare en 2 ans, pour la première année préparation d’un tronc commun.

Référentiel de certification

Compétences communes

CC1
Prestations et services
CC2
Communication professionnelle
CC3
Environnement professionnel

Puis la deuxième année choix de l’option

Compétences spécifiques

CS1
Management
CS2
Formation – marques
CS3
Cosmétologie

Comment le préparer :

  • Dans les établissements d’enseignement supérieur : renseignements auprès des rectorats de votre région
  • Dans les écoles privées : renseignements auprès de la FIEPPEC – Tél. : 05.55.24.52.45

Référentiel BTS

Où s’inscrire : Les établissements de formation se chargent des inscriptions auprès rectorat.

Les Certificats de Qualification Professionnelle

Pour de plus amples informations concernant le référentiel pédagogique des CQP, merci de consulter les articles Legifrance correspondant :

LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE & LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Modification des dispositifs d’apprentissage et de professionnalisation

6 mai 2020

Suite à la crise épidémique liée au coronavirus (Covid-19), l’ordonnance n°2020-387 du 1er avril 2020 complétée par l’ordonnance n°2020-428 du 15 avril 2020 permet la prolongation des contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Ceci pour tenir compte de la suspension de l’accueil par les centres de formation d’apprentis et les organismes de formation depuis le 12 mars 2020.

LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail écrit à durée limitée (CDL) ou à durée indéterminée (CDI) entre un salarié et un employeur. Il permet à l’apprenti de suivre une formation en alternance en entreprise sous la responsabilité d’un maître d’apprentissage et en centre de formation des apprentis (CFA) pendant 6 mois à 3 ans.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2918

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance entre un employeur du secteur privé et un salarié répondant à certains critères. Le contrat peut être conclu avec tout type d’employeur privé, sauf les particuliers employeurs. Le contrat de professionnalisation doit être écrit et être un CDD ou un CDI. Le salarié bénéficie du soutien d’un tuteur.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15478

Ce site utilise des cookies ! 🍪
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous garantir la meilleure expérience utilisateur et réaliser des statistiques de fréquentation.